Lancement du Groupe de travail Bioplastiques – 18 mars 2019
Réajuster nos besoins en terme d’emballages plastiques, / Réduire leurs empreintes environnementales, / S’entendre sur des solutions biosourcées

Argument

Les images des soupes de plastiques marins ont mis la honte sur les produits plastiques, perçus pourtant longtemps comme des aubaines. L’environnement ne peut encaisser ces matières non dégradables. « Il faut les recycler, il faut les remplacer, il faut les bannir… », insistent les médias et associations qui exigent des mesures politiques. 
Dans ce contexte, quelles solutions pertinentes peuvent proposer les acteurs du biosourcé ? Comment peuvent-ils se différencier de l’offre plastique classique ? Peuvent-ils assurer des usages spécifiques vertueux (sacs et objets à usage unique, paillage… )? 
A l’heure où les industriels du biosourcé peinent à progresser du fait de coûts peu compétitifs (et des externalités non reconnues), peut-on expliciter les avantages des plastiques issus des matières végétales ? Peut-on préciser les filières nouvelles envisageables et les gains possibles pour les agriculteurs ? 
 
Un Groupe de travail Bioplastiques pour quoi faire ? 
Le Forum BioRESP propose de coordonner - un processus de dialogue dédié aux bioplastiques, leurs atouts et usages. Il s’agit de réunir un groupe de travail pluraliste (représentants agricoles, chimistes fabricants, industriels utilisateurs, recycleurs, associations de consommateurs, citoyens, chercheurs académiques, instances publiques…) apte à travailler ensemble pour confronter les connaissances, les contraintes et les controverses, les attentes et les opportunités. Son objectif est de mettre de la cohérence dans le jeu d’acteurs en soutenant la définition de repères partagés.
Objectif 
Le groupe aura comme objectif de : 
- Faire un état des lieux des divers biopolymères qui composent les plastiques. Voir comment on peut agir à 3 niveaux : 
dans la production, viser une moindre empreinte 
dans l’usage, supprimer les usages inutiles, prévoir des usages multiples 
dans la fin de vie : favoriser le recyclage, le biodégradabe, le biocompostable. 
- Que peuvent apporter les solutions bioplastiques ? Décrire les possibles, les matières premières (quelles biomasses ?), les valorisations, les opportunités agricoles.
- Produire un vocabulaire (et des récits sociotechniques) pour communiquer sur les bioplastiques concernés
- Repérer les « causes communes » qui peuvent naître à l’interface entre monde agricole et monde industriel et le rôle des utilisateurs (industriels ou consommateurs)
miser sur des alliances entre consommateurs, agriculteurs et producteurs 
 

Productions 

Le processus doit permettre de construire avec les acteurs concernés un corpus de connaissances pertinentes à l’interface entre fabricants, scientifiques, utilisateurs, distributeurs et usagers
Ce travail collectif doit produire un livre blanc pour : 
- préciser les matières utilisées et leurs origines, 
- caractériser leurs propriétés, 
- comparer les performances, prix et impact sur les milieux. 
- différencier les usages, Le GT sera composé d’acteurs variés (8 collèges) qui partageront et auditionneront des experts de compétences complémentaires. 
 

Manière de faire 

La méthode proposée repose sur un panel de structures volontaires et diverses
Le processus sera lancé en mars 2019. Il durera un an. 
Une méthode de travail (basée sur des enquêtes et des réunions du panel tous les deux mois) et un échéancier seront choisis et ajustés avec les porteurs du projet (cf autre GT NanoAlim du Forum nanoRESP)
 
 

Calendrier  (5 réunions par an) 
Les réunions sont prévues le
- Le 18 mars de 9h45 à 13h  à AgroParisTech, 19 rue du Maine, Paris 15e
- Le 17 mai de 9h45 à 13h  à AgroParisTech, 19 rue du Maine, Paris 15e

 
Le savoir-faire du Forum BioRESP
 
Le Forum BioRESP est un espace de dialogue multiacteurs au service de la transition bioéconomique. 
Lancé en juin 2017, il s’appuie sur un réseau de partenaires : AgroParisTech (Grande Ecole, Alumni, et Fondation), les fédérations Entreprises pour l’environnement (EpE), les Fondations Paris-Reims et Jacques de Bohan, la Fondation InVivo, l’entreprise Novamont-France 
Porté par la société TEK4life, il s’est structuré selon le modèle du Forum NanoRESP (créé en 2013, www.nanoresp.fr) qui vise à soutenir les acteurs dans des choix d’innovation, durables et justes. 
Le Forum BioRESP produit de nouveaux repères (risques, évolutions, émergences) apportant une forte valeur ajoutée (controverses, incertitudes, jeux d’acteurs) à la communauté impliquée dans la transition bioéconomique. Il utilise la concertation comme levier incontournable pour réinventer collectivement l’économie, l’industrie et la société dans un nouveau rapport au vivant.
 
Le Forum BioRESP a réalisé un séminaire sur les produits biosourcés au sein du World Efficiency Forum, le 12 décembre 2017. Pour chacune des séances, des restitutions sont disponibles sur le site www.bioresp.eu ainsi que des interviews vidéos réalisées avec divers intervenants.