www.tek4life.eu

Tek4Life conçoit et organise

 

Les forums

 

 

 

L'événement

 
                   

 

COMMUNAUTE TEK4life

Cet espace est celui de la communauté des membres et amis de TEK4life

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Membres
    Membres Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
biorespAccess

biorespAccess

biorespAccess n'a pas encore mis à jour sa biographie
Le design écosocial pour réactiver notre sensibilité aux milieux, par Ludovic Duhem

Ludovic Duhem intervient ce 10 octobre 2019 au lancement du FESTIVAL VIVANT. 

Il relit les criques écologiques du XIXe siècle et les criques écosociales des années 1970 pour nouer l'ancage d'un design écosocial qui prend soin des milieux de vie et les miieux humains. Il livre ici l'entrée en matière d'un livre issu de nombreux colloques, seminaires menés au sein de l’École Supérieure d’Art et de Design de Valenciennes

L’idée de « design écosocial » répond à une situation sans précédent : notre mode de vie actuel est insoutenable écologiquement et socialement. Face aux destructions massives et aux menaces concrètes pesant sur l’intégrité de notre monde, il est en effet irresponsable et suicidaire de nier les effets écologiques et sociaux de l’activité humaine conduite selon le modèle économique, industriel et culturel dominant. Production et consommation de masse, croissance et progrès, humanisme et technicisme, ont non seulement montré leurs limites depuis deux siècles, mais il est désormais avéré que leur maintien inconditionnel produit le contraire de la promesse d’une vie bonne pour tous.

Cette prise de conscience n’est pourtant pas nouvelle. Depuis le XIXsiècle et l’avènement de l’industrie capitaliste moderne, il existe une critique sociale et une critique écologique. La critique sociale s’est constituée en réponse au paupérisme de masse qui a frappé les ouvriers dans les usines européennes, américaines et finalement dans le monde entier. Elle s’est donnée pour vocation de comprendre les mécanismes d’exploitation, d’aliénation et d’exclusion qui empêchent les individus, les groupes, les peuples, tous les dominés et les vulnérables, d’avoir une vie pleinement humaine et de participer concrètement à la société. Les mouvements socialistes, anarchistes, solidaristes, communistes, féministes, et postcoloniaux ont ainsi progressivement changé la société 

Modifié le
Lectures : 1051
Notez cet article:
0
Co-énoncer avec le vivant, réhabiter la terre, par Augustin Berque
 
A l'occasion du lancement du Festival vivant ce 10 octobre 2019, nous publions un texte d'Augustin Berque, issu d'une
Conférence-échange entre Augustin Berque et Nicole Pignier, le samedi 18 mai 2019, à Eymoutiers.
(éléments du propos d’A. Berque)
 
I. « Coénoncer avec le vivant, réhabiter la Terre », voilà une formulation pour le moins hardie. C’est à Nicole Pignier que nous en devons la première moitié, la seconde m’étant imputable. Est-elle simplement absurde, ou oraculaire ? En tout cas, elle n’entre pas d’emblée dans notre casier mental. Nous avons plutôt l’habitude de penser que, d’une part, les humains sont les seuls à posséder la parole, donc les seuls capables d’énonciation ; que, d’autre part, nous habitons bien sur la Terre, pas ailleurs, et que nous n’avons donc pas à la « réhabiter » ; enfin que, par-dessus le marché, le lien logique entre énonciation et habitation 
Modifié le
Lectures : 1019
Notez cet article:
0
Augustin Berque et Navi Radjou au lancement du FESTIVAL VIVANT le 10 octobre à AgroParistech
 
Le FESTIVAL VIVANT qui sera lancé le 10 octobre prochain à AgroParisTech va offrir des conversations insolites et des rencontres uniques. Navi Rajou sera avec nous ainsi qu'Augustin Berque et Eric Soubeiran, bras droit d'Emmanuel Faber, PDG de Danone. 
Outre ces figures vigoureuses, nous écouterons des témoignages d'acteurs qui proposent d'oeuvrer avec le vivant : Arnaud Daguin (et son mouvement de l'Agriculture du vivant), Freddy Rey (et son ingénierie métabolique), Louise Browaeys et sa permaculture au quotidien, Christophe de Boissoudy (et ses plastiques biosourcés), Rachel Kolbe, Responsable RSE du groupe In Vivo, Marine Calmet, juriste chez Nature Rights...
Modifié le
Lectures : 1490
Notez cet article:
0
Changement climatique et modes de vie : quels engagements pour chacun ?

Pour limiter le réchauffement climatique, la France doit considérablement réduire ses émissions de gaz à effet de serre dans les trente ans à venir. Jusqu’à atteindre la neutralité carbone. Cela va impliquer de changer nos modes de vie. Pour préfigurer les efforts de tous les acteurs, industriels, citoyens et pouvoirs publics, EpE a piloté l’étude ZEN2050 (Zéro Emission Nette de carbone), disponible sur son site. Tous les secteurs doivent revoir leurs pratiques : alimentation, habitat, mobilité, tourisme, publicité… Il est aussi essentiel que les acteurs agissent de manière concertée et cohérente. Le Jeudi 29 août 2019, WE Demain a organisé avec EpE une conférence-débat pour cerner quels sont les efforts que chacun envisage d’accomplir. Nous nous faisons l’écho ici des interventions de Ronan Dantec, Sénateur de la Loire-Atlantique, Vice-Président de la commission aménagement des territoires et développement durable, Laurence Pessez, directrice de la responsabilité sociétale et environnementale de BNP Paribas et Jean-Marc Barr, acteur, réalisateur et photographe. 

Modifié le
Lectures : 1405
Notez cet article:
0
La "biocompatibilité"​ au coeur du New deal vert européen
Les Européens sont en train de prendre les cadres écologiques pour horizon commun. La poussée des Verts, devenu le quatrième parti du Parlement avec 69 sièges, est un phénomène marquant. L’Allemagne et l’Espagne où le parti socialiste porte un Green New Deal ont remporté respectivement 20% et 32 % des voix. Désormais, le cap est bien de soumettre l’exigence de « biocompatibilité » à toute l’économie pour la rendre moins toxique ou destructive pour l’environnement. 
 
Les appels à un virage radical pour répondre aux urgences vitales pour le maintien d’une Terre habitable exigent un New deal vert. L’idée, issue de la crise de 2008 – on se souvient de Gordon Brown, le Premier ministre britannique qui avait annoncé un « nouvel ordre mondial - progresse. Poussé par les Verts européens à la fin des années 2000,
Modifié le
Lectures : 2418
Notez cet article:
0

LES MEMBRES ACTIFS DE LA COMMUNAUTE TEK4life

Dorothée BROWAEYS est journaliste, rédactrice e...
Jean-Jacques Perrier est journaliste, coordinat...
UP' est le magazine d'actualités de l'innovatio...
Etudiante à AgroParisTech, je travaille à l'org...
Fondatrice et directrice de la rédaction de UP'...
Je suis chercheuse en microbiologie et depuis q...
Directrice de Sup'Biotech Centre d'intérêt ...
Auteure, comédienne et scientifique, Anne Rougé...
Professeur des universités en arts plastiques. ...
3D printing biomimétisme / biomorphisme Pho...