www.tek4life.eu

Tek4Life conçoit et organise

 

Les forums

 

 

 

L'événement

 

 

Tribunal POUR LES générations futures co-organisé avec la Commission Développement durable de l'Ordre des avocats de Paris et Usbek&Rica

Peut-on subvertir les normes comptables ?

Le 30 septembre 2019 (19 > 21.30)  au Barreau de Paris – 2, rue de harlay, Paris 1er

INSCRIVEZ VOUS au TGF du 30 septembre 2019

 

En partenariat avec :
 
                        
 
    
 
« Si les activités industrielles saccagent la planète, c’est que le système comptable de nos organisations est borgne ». Tel est le constat que font certains économistes qui prônent aujourd’hui le changement radical de notre référentiel comptable. « L’enjeu est simple, disent-ils : il n’y aura pas de transition écologique sans transformation comptable ». 
 
Le ®Tribunal pour les Générations Futures (selon le format inventé par Usbek & Rica) - organisé par TEK4life et ses partenaires - met en accusation Jacques Richard
Ce professeur d’économie à Paris-Dauphine propose une nouvelle manière de compter. Sa méthode dissidente intègre dans les comptes des organisations les coûts de maintien des capitaux naturel et social. Pour lui, « c’est la seule manière de rendre compte des bénéfices et impacts de nos activités ». Bref, l'enjeu est bien de remettre d'aplomb nos cadres économiques....
La proposition est problématique pour bon nombre d’experts en place qui vont, lors de ce tribunal témoigner à charge pour subversion, irréalisme et encouragement à marchandiser la nature.  
 
Le tribunal donnera la parole à des témoins de toutes sortes : dirigeants d’entreprises, spécialistes des normes comptables, cabinets de conseils ou de notation,  responsables associatifs, mais aussi avocats et responsables politiques. 
 
Ne manquez pas cette occasion ludique pour saisir les enjeux de la révolution comptable en cours. 
 
 

Références : 

Par Jean-Jacques Perrier, 13 décembre 2018, UP’ Magazine 
 
par Alexandre Rambaud, Dorothée Browaeys, Jean-Paul Karsenty, Clément Feger. 
Tribune parue dans UP Magazine, 6 février 2019